►► On en parle

ON EN PARLE…
… dans la presse et ailleurs

 
Dernières Nouvelles d’Alsace (16 août 2018)
… où l’on reparle du chemin de Compostelle en Alsace. “Les gens qui passent par chez nous sont moins nombreux qu’ailleurs, mais ce sont généralement des vrais pèlerins, et non pas des marcheurs désirant uniquement un crédential pour obtenir des prix dans des lieux d’hébergement […] Il n’y a pas non plus, le long des sentiers, de commerces qui cherchent la ruée vers l’or en vendant tout et n’importe quoi”.
 
Dernières Nouvelles d’Alsace (3 mai 2018)
La coquille de Saint-Jacques arrive à Saint-Jean : après l’abbatiale, c’est à l’église Saint-Jean qu’une nouvelle coquille a été scellée à Wissembourg, matérialisant ainsi une nouvelle étape du pèlerinage vers Compostelle, dans le cadre du Chemin des étoiles (Sternenweg), conçu par le Regionalverband de Saarbrücken et les Amis de Saint-Jacques en Alsace.
>>> le site Sternenweg (version française)
 
France Musique (22 mars 2018)
L’émission Allegretto, présentée tous les jours à 11h par Denisa Kerschova,  est consacrée ce jour aux Chemins de Compostelle.
>>> écouter
 
Augenblick, festival de cinéma allemand (novembre 2017)
Ich bin dann mal weg“, film de Julia von Heinz (2015)
Synopsis : Adapté du livre autobiographique de Hape Kerkeling, le film “Ich bin dann mal weg” raconte le parcours de cet humoriste allemand populaire, qui du jour au lendemain abandonne son rythme de vie effréné pour se lancer sur les chemins de Compostelle. Des bobos et ronflements des marcheurs à l’acceptation de soi et la quête spirituelle, on suit ce néophyte, ses déboires et ses épreuves, mais surtout les rencontres qui le poussent à continuer.

>>> voir la bande-annonce (en allemand)
 
Dernières Nouvelles d’Alsace (29 septembre 2017)
Saint-Jacques en Alsace : pour le 30e anniversaire du label “Itinéraire culturel européen”, qui distingue le chemin de Compostelle, les amis de Saint-Jacques en Alsace invitent ce samedi 30 septembre à une grande marche entre Wissembourg et Bellemagny. L’idée est qu’à cette occasion les quinze étapes du chemin soient fréquentées dans toute l’Alsace.


Dernières Nouvelles d’Alsace
(Edition de Molsheim/Schirmeck, 21 septembre 2017)

Le chemin de Saint-Jacques : une aventure humaine et spirituelle. Un couple d’Altorf, Jeannine et Gérard Maetz l’a parcouru de Saint-Jean-Pied-de-Port à Santiago en août et septembre 2014. A l’occasion d’une causerie-témoignage, tous deux se réjouissent de partager en toute humilité les moments forts vécus lors de leur pérégrination sur le Camino Francès.
>>>
lire l’article

Odile Chabrillac, psychanalyste et auteure de Marcher pour se (re)trouver (Ed. Leduc.s) s’exprime sur la magie des pèlerinages dans le cadre d’un dossier consacré au phénomène de la marche (Version Femina n°801-13 août 2017)
 “Le symbole de l’intensité des voyages à pied au long cours aujourd’hui? Odile Chabrillac le voit dans les pèlerinages avec leurs beaux tracés, leurs chemins sécurisés, une organisation sociale assurée, un collectif de soutien pour encourager, donner à boire ou soigner les passants. “Dans le cadre très défini des ces parcours, le pèlerin est comme dans un espace thérapeutique rassurant, il peut plus aisément accéder à autre chose, que ce soit religieux ou juste spirituel”, explique la psychanalyste, qui a succombé à la magie de ces transhumances humaines. “Moi-même je trouvais, avant, l’exaltation des autres trop prononcée, même si elle avait piqué ma curiosité. Pourtant, quand on y est, la magie est là. Comme une méditation qui dure et qui se fait sans effort ni concentration. Ici, c’est la distance, l’érosion des jours qui passent et nous emportent vers un territoire intérieur que l’on n’avait jamais imaginé, en paix.” Prendre la route est bien aujourd’hui une autre façon de se ressourcer, de s’épanouir, mais aussi de découvrir des régions, leurs habitants, et encore la joie de rencontrer d’autres personnes qui partagent ce jusqu’au-boutisme.”
 
Dernières Nouvelles d’Alsace (Edition de Haguenau, 12 août 2017)
Jean-Claude et Roger, deux amis et voisins de Schirrhoffen, sont partis le 19 mai du Puy-en-Velay pour leur pèlerinage qui les a conduits en deux mois à Compostelle, après un périple de quelque 1600 km parcouru en 59 étapes, par la Via podiensis puis le Camino francès en Espagne.
 
France Inter, Le 6/9 de l’été (8 août 2017)
Dans l’émission de Pierre Weill de cet été, une série de reportages était consacrée à la randonnée sous toutes ses formes. Dont celui-ci consacré à la randonnée spirituelle, avec une interview d’Anne Etchegoyen, chanteuse basque qui a cherché, entre autres, l’inspiration pour son prochain album sur les chemins de Compostelle.
>>> écouter le reportage
 
Le Monde (du 18 au 23 juillet 2017)
Ce quotidien a publié une série de débats sur le thème de la marche. En six épisodes, il donne la parole à des historiens randonneurs, des écrivains aventuriers, des philosophes flâneurs et des anthropologues marcheurs afin de comprendre pourquoi et comment la marche est devenue un véritable phénomène de société.
Ainsi, selon l’écrivain philosophe Frédéric Gros “marcher longuement, lentement, résolument, pendant des jours, des mois, c’est faire preuve d’une forme précise de courage : cette endurance, qui n’est pas de l’ardeur explosive, mais une manière de tenir bon sur la durée. C’est faire preuve aussi de dignité : celui qui marche se tient debout et avance. La marche symbolise une humilité qui n’est jamais humiliante.”
Dans un autre article de la série, daté du 22 juillet, le sociologue David Le Breton de l’Université de Strasbourg aborde le succès des chemins de Compostelle.
>>> lire cet article


Dernières Nouvelles d’Alsace (16 juillet 2017)
Le Tour de France 2017, lors d’une étape du Massif Central, remonte en sens inverse le chemin de Saint-Jacques qui part du Puy-en-Velay (via podiensis). Or pour certains “dévoreurs de sentiers, le chemin de Saint-Jacques c’est une randonnée que l’on accroche à un palmarès comme un coureur cycliste professionnel une victoire ou une simple participation au Tour de France”

Télévision France3 (septembre 2014)
Seules les émissions 2 et 3 sont disponibles sur internet, la première, consacrée à la traversée du Massif Central à partir du Puy-en-Velay, étant bloquée pour de sombres raisons de droits d’auteur.
Pour visionner ces émissions, cliquer sur les liens ci-dessous.

>>> Emission 2/3 : Le passage des Pyrénées

>>> Emission3/3 : Les Monts cantabriques
 
Les Vosges (2011/01 – 1er trimestre 2011)
La fête de Saint Jacques a lieu le 25 juillet, mais lorsqu’il arrive que cette date coïncide avec un dimanche, on fête alors un événement majeur : l’Année Sainte jacquaire. A Santiago, là-bas en Galice, on ouvre une porte sur des événements retraçant les péripéties d’un pèlerinage qui, depuis l’an 950, invite des marcheurs de toute l’Europe à s’orienter vers le Finisterre (la pointe occidentale de la Galice, là où les restes de St Jacques dit Le Majeur auraient été débarqués). Les Amis de Saint Jacques en Alsace, affiliés depuis quelques années à la Fédération du Club Vosgien, ont pris une part importante dans la préparation de cet événement.


Les Vosges
(2009/01 – 1er trimestre 2009)
A l’aube du 21e siècle, beaucoup d’Alsaciens auraient souri à l’évocation d’un chemin de Compostelle traversant leur province. Aujourd’hui cela ne fait plus le moindre doute, tant les signes tangibles sont nombreux et répertoriés, depuis le balisage par les bons soins du Club Vosgien (avec, s’il-vous-plaît, ces superbes plaquettes indiquant qu’on est sur le chemin de Compostelle avec le kilométrage…), jusqu’à la présence de clous réalisés par l’Association des Amis de Saint Jacques en Alsace, et surtout par la mise en valeur de véritables “preuves” de la proximité de l’apôtre en Alsace : statues, vitraux, documents, légendes et récits…
>>>
lire la suite

Images de Franche-Comté (n°26 – décembre 2002)
Cette étude réalisée par des chercheurs du CNRS de l’Université de Franche-Comté étudie, au-delà des aspects historiques des chemins de Compostelle, les incidences paysagères dans le choix des itinéraires traversant la Franche-Comté. Article illustré de nombreuses photos et graphiques.