►► Intro

LES CHEMINS DE COMPOSTELLE
 

     De même que tous les chemins, dit-on, mènent à Rome, de nombreuses voies permettent d’atteindre, à partir de plusieurs lieux d’Europe, la destination du pèlerinage de Saint-Jacques.

     Si plusieurs noms désignent, dans le temps et selon les pays, les chemins qui mènent  vers Compostelle (Jakobsweg, Sint Jacobsroute, Way of St. James, St. James’s Path, Camino de Santiago, peregrinatio compostellana en latin, en galicien Camiño de Santiago, etc.), les voies importantes en France sont souvent désignées en latin :
     Via lemonicensis (voie de Limoges ou Vézelay)
     Via turonensis (Tours)
     Via tolosana (Toulouse)
     Via podiensis (Puy-en-Velay).

     Elles se prolongent en Espagne par le Camino navarro, le Camino francés, le Camino del norte et le Camino primitivo.

           Carte d’Europe des chemins de Compostelle

           Carte des chemins en France et en Espagne

     Les chemins de Compostelle acquièrent en 1987 une reconnaissance officielle et inaugurent le programme des Itinéraires Culturels Européens du Conseil de l’Europe (30ème anniversaire en cette année 2017). 

Présentation du programme européen :

En 1993 a été conçu un logo représentant une coquille stylisée jaune sur fond bleu, dans le but d’homogénéiser au niveau européen  le balisage des itinéraires pédestres vers Compostelle.

Enfin, cerise sur le gâteau du pèlerin, les édifices remarquables jalonnant les Chemins en France ont été inscrits en 1998 au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.