► Bonjour !

Bonjour à toutes et à tous
 
     Ce petit texte d’introduction à mon cheminement sur la Via Francigena vous arrive alors que j’ai déjà terminé la partie française de ce chemin.
     En effet, rien n’a été préparé. Je suis partie le 8 juin de Weislingen après mon deuxième vaccin contre le Covid. 
     Après Compostelle en 2017, Assise en 2018, le Primitivo (d’Oviedo à Compostelle) en 2019, j’avais projeté de “faire” la Via Mozarabia (de Malaga à Compostelle en passant par la Sierra Nevada et l’Andalousie) en 2020. Malheureusement le Covid est arrivé.
     Cette année donc, j’ai décidé de repartir et ma première idée était de continuer la voie du Puy-en-Velay (commencée en compagnie d’Annie en juin 2019) de Conques à Saint-Jean-Pied-de-Port. Pressentant que l’hébergement serait un peu compliqué, je me suis acheté une tente, prête à partir dès la fin du troisième déconfinement.
     La vaccination ayant apparemment eu une certaine efficacité, une ouverture s’est alors dessinée dans la possibilité d’entreprendre des voyages. L’idée d’aller à Rome m’ayant déjà effleurée lors de ma marche vers Assise, j’ai pensé que c’était le moment de m’engouffrer dans ce projet.
     J’ai rechargé mon sac à dos, cette fois avec tente et matelas, j’ai téléchargé l’application Via Francigena et je suis partie de Reims où j’ai acheté ma crédentiale à la cathédrale.
     Eric mon webmestre  m’a rattrapée en chemin et m’a proposé de m’accompagner, cette fois encore, virtuellement. Ce ne fut pas chose aisée, ni pour lui qui reprend tout sous un autre serveur, ni pour moi qui ai des journées bien chargées et des difficultés quotidiennes à me loger (j’ai renvoyé ma tente). On “galère” chacun de notre côté mais le plaisir de partager nous motive.
     Me voici donc devenue Romieuse (pèlerine vers Rome) et suis contente de vous retrouver.
 
Mes remerciements à Eric.
 
Portez-vous bien.
Annie
 
>>> Nous contacter ?