► Via francigena

LA VIA FRANCIGENA

Historique
     La Via Francigena est une des Vie Francigene, itinéraires empruntés au Moyen-Âge par les pèlerins provenant du Royaume des Francs et se rendant à Rome, siège de la Chrétienté en Occident. Ils suivent en grande partie le tracé des voies romaines de l’époque.
     La plus célèbre d’entre elles est la voie suivie en 990 par Sigéric, archevêque de Canterbury, qui se rend à Rome pour y recevoir son pallium des mains du pape Jean XV. Le pallium est la large bande de laine blanche que le pape, les primats et les archevêques portent sur leur chasuble pendant la célébration de la messe, symbole de leur investiture.
     A son retour, il note les différentes étapes qu’il a suivies. C’est ce manuscrit, correspondant au plus ancien itinéraire décrit par un pèlerin, qui sert de base à notre Via Francigena.
     La reconstitution actuelle du parcours officiel, fidèle aux écrits de l’archevêque, est articulée en 79 étapes sur près de 2000 km. La Via Francigena de Sigéric est reconnue comme Grand Itinéraire Culturel par le Conseil de l’Europe en 1994.
     L’Association Européenne des chemins de la Via Francigena (AEVF) fondée en 2001 à Fidenza est le réseau porteur officiel de l’itinéraire pour le Conseil de l’Europe.

Cheminement
     Partant de Canterbury, la Via Francigena se poursuit en France à Calais. Elle traverse
– les Hauts de France: Pas-de-Calais (Calais, Arras), Aisne (Saint-Quentin, Tergnier, Laon),
– la région Grand-Est: Marne (Reims, Châlons-en-Champagne), Aube (Bar-sur-Aube), Haute-Marne (Langres),
– la Bourgogne-Franche-Comté: Haute-Saône (Champlitte, Dampierre-sur-Salon, Bucey-lès-Gy, Cussey-sur-l’Ognon), Doubs (Besançon, Pontarlier).

     Elle continue en Suisse à travers le canton de Vaud (Romainmôtier, Orbe, Lausanne), le long du lac Léman jusqu’à Villeneuve en traversant le vignoble de Lavaux et le Valais (Saint-Maurice).
     Elle pénètre alors en Italie par le Col du Grand Saint-Bernard et atteint Rome par le Val d’Aoste, la plaine du Pô, la Toscane et le Latium (Viverone, Vercelli, Pavie, Piacenza, Fidenza, Cassio, Passo de la Crocetta, Pontremoli, Aula, Sarzana, Camaiore, Lucques, San Miniato, Gambassi Terme, San Gimignano, Monteriggioni, Sienne, Ponte d’Arbia, Acquapendete, Viterbo, Sutri, Rome).

Balisage
     En l’absence de signalétique officielle, le balisage peut revêtir diverses formes selon les pays traversés mais intègre généralement la silhouette d’un pèlerin souvent en jaune ou sur fond jaune.
     En France, où l’itinéraire complet est balisé depuis 2019, elle correspond au GR145 (double trait blanc et rouge), en Suisse c’est la Route 70. Quant à l’Italie, il n’y a pas de balisage homogène mais la signalétique reste dans les teintes de rouge, avec la silhouette du pèlerin.
     C’est une voie pouvant être suivie dans les deux directions : de Canterbury à Rome ou de Rome à Canterbury. Pour éviter la confusion entre « l’aller et le retour », la couleur des flèches des balises est blanche vers Canterbury et jaune vers Rome.
     Il existe également une via Francigena cyclable qui suit l’EuroVelo 5 (Via Romea Francigena).

Pour en savoir plus :

Site Wikipedia

Fédération Française Via Francigena

Images de Franche-Comté (n°26 – décembre 2002)