• Etape 2

  1. MOZARABIA
  2. • LE FIL DES JOURS
  3. • Etape 2
 
ETAPE 2 :  GRENADE – CERRO MURIANO
du 18 au 27 mai
 

Jeudi 18 mai 2023 : de Grenade à Pinos Puente (21km)
Notre plus mauvaise étape!! Sortie de Grenade longue et tortueuse; nous sommes quand même entrés dans la gigantesque cathédrale au passage. Puis le chemin est resté urbain, périurbain, plat, triste, traversant de vagues zones commerciales ou artisanales, longeant une ligne de chemin de fer… Nous avons dû avoir recours à plusieurs reprises au guide et à Mapy.cz pour nous repérer et ça ne nous a pas empêchés de nous fourvoyer une ou deux fois.
Cerise sur le gâteau: fin de l’étape à Pinos Puente sous l’orage et la pluie.
L’auberge de pèlerins étant occupée par un groupe, nous nous retrouvons à l’hôtel Montserrat et finalement, ce n’est pas plus mal…

 

Vendredi 19 mai 2023 : de Pinos Puente à Moclin (16km)
Une belle étape après un bon petit déjeuner à l’hôtel.
La sortie de Pinos Puente n’est pas terrible: 4 km sur une route assez circulante. Mais ensuite, on prend un petit chemin qui nous promène dans les oliviers. On retraverse la route et ce ne sont que montées et descentes à travers les oliveraies jusqu’à Olivares.
Et là, ça se complique mais quelle récompense! Une montée sans interruption jusqu’à Moclin, c’est-à-dire on passe de 650m à 1020m d’altitude sur 3,5 km.
C’est magique: derrière, on aperçoit vaguement la Sierra Nevada ( toute enneigée après l’orage d’hier) surplombant des centaines d’hectares d’oliviers.
Arrivée à Moclin vers 12h30. Notre hébergeuse de dépannage nous attendait sur la place du village. Achats alimentaires à l’épicerie et nous voici bien logés dans deux chambres individuelles.
De plus, Maria essaie de nous trouver des hébergements pour demain samedi et après demain. Tout est complet et nous avons également le problème de la langue…

 

Samedi 20 mai 2023 : de Moclin à Alcala la Real (24km)
Il a plu toute la nuit! Ce matin, une mer de nuages s’étalait au-dessous de nous: superbe!
Descente de Moclin, de loin pas aussi rude que la montée, à travers les oliviers. Résultat: des tonnes de boue collante sous nos semelles.
Nous avons passé une bonne partie de la matinée dans le brouillard et, pour une fois, nous n’étions pas mécontents d’avoir des portions de route.
Vers 10h, sortie du brouillard et montée vers Céquia où nous avons fait la pause. Puis route descendante et dans un recoin, la fromagerie Sierra Sur. Nous avons acheté du fromage et avons cédé au péché de gourmandise sous la forme d’une belle boîte de 500g de biscuits aux amandes.
Après Céquia, le paysage change et l’agriculture devient plus diversifiée: oliviers, amandiers, céréales, asperges…
Le chemin devient moins évident car les balises sont très distantes.
L’arrivée sur Alcala la Real, toute en montées et descentes, paraît longue d’autant plus que l’orage menace et éclate à l’entrée de la ville à 600m de notre hôtel.
Nous n’avons pas attendu d’être douchés pour nous jeter sur la boîte de biscuits…
Cependant, il y a un petit hic: nous avons tous les deux des petits problèmes au genou. Nous avons donc réfléchi, et comme nous avons envie d’aller jusqu’à Santiago, il serait bon de nous ménager. Solution: aller de Baena à Cordoue en bus (1 heure de bus contre 2 jours de marche). Nous appelons les hébergements pour la nuit de mardi à mercredi, MAIS pont de l’Ascension PLUS grande feria de Cordoue le week-end prochain, les hôtels sont débordés…

Dimanche 21 mai 2023 : de Alcala la Real à Alcaudete (23km)
C’est décidé, on arrête! 23 km dans la souffrance et en partie sous la pluie.
De plus, je ne reconnais pas l’esprit du chemin. Depuis Grenade, nous ne rencontrons plus aucun pèlerin et pourtant les gîtes sont complets. Nous sommes obligés de loger dans des hôtels et de manger dans des bars. Aucune communication, aucune vie collective! L’état de mon genou ne s’améliore pas, donc nous n’insistons pas.
Nous avons photographié notre dernière borne en arrivant à Alcaudete et, à l’hôtel, j’ai réservé le bus pour partir à Cordoue demain.
Après, on essaie de trouver un moyen de repartir sur Perpignan…
L’expérience n’est cependant pas négative. Jean-Luc a fait la découverte de la randonnée au “long cours”. Nous avons rencontré de belles personnes et surtout nous avons crapahuté dans de très beaux sites.

                                                                                                                  Et il y aura peut-être une suite…

 

Lundi 22 mai 2023 : de passage à Cordoue
Notre bus de retour passant par Cordoue, nous avons flâné dans les rues et à la Mezquita, la Mosquée-cathédrale… Images…